Confinés… comment cuisiner de « nouveaux » plats pour toute [et avec] la famille
  • Comme beaucoup d’entre nous, vous avez sans doute passé plus  de temps à cuisiner ces dernières semaines, voire même pris du plaisir à réaliser de bons petits plats pour toute la famille. 

Votre inspiration s’épuise… vous êtes en quête de nouvelles idées pour séduire les palais et inciter conjoint, enfants ou ados à vous aider… Nous vous proposons 2 astuces et 1 conseil pratique pour retrouver la voie de la créativité.

Vous pourrez mobiliser les troupes et cuisiner en famille tout en proposant des repas sains et équilibrés, faisant une place nouvelle aux protéines végétales et aux produits au soja !

 

1re astuce : faire de la cuisine un jeu

 

Rester à la maison est l’occasion de privilégier le « fait maison », d’utiliser des produits trop souvent oubliés pour en faire des mets délicieux, d’apprendre des notions de cuisine et les bases de l’alimentation aux enfants mais aussi aux plus grands (vous voyez de qui nous parlons…)

 

Pour les mobiliser autour de vous, vous pouvez exploiter votre créativité culinaire mais aussi transformer ces instants en jeux :

  • Qui reconnaitra telle ou telle saveur ?
  • Qui fera les plus belles torsades pour habiller un gâteau ?
  • Top chrono, vous avez 30 secondes pour faire le maximum de boulette tex-mex !

Il existe mille et une façons de donner envie de participer tout en (re)mettant en place de bonnes habitudes côté alimentation.

Pourquoi ne pas tester de nouveaux produits tels que les spécialités à base de soja (tofu, dessert au soja, boissons végétales)  ? En effet, le soja est riche en protéines de bonne qualité, les seules du monde végétal à se rapprocher des protéines animales (viande, œufs, poisson…) car elles contiennent les 9 acides aminés essentiels à notre organisme. Le soja peut ainsi être consommé comme source de protéines ou en alternance avec les protéines animales. De plus, les aliments au soja sont intéressants pour équilibrer les apports lipidiques de l’alimentation. En effet, du fait de son origine 100% végétale, le soja ne contient pas de cholestérol. Par ailleurs, il apporte très peu d’acides gras saturés – que nous avons tendance à consommer en excès – et contient une majorité d’acides gras insaturés (85% des acides gras totaux, dont 7% d’ oméga-3).

Cerise sur le gâteau, le soja se cuisine facilement et de nombreuses manières.

 

2e astuce : varier les plaisirs et les saveurs !

 

Eh oui, le véritable enjeu est là : éviter la lassitude et renouveler l’intérêt plusieurs fois par jour. Dans ce domaine, les aliments au soja sont vos alliés !

Il existe ainsi de nombreuses spécialités au soja à cuisiner (aides culinaires, tofu, tempeh, okara…) ou prêtes-à-déguster, vous permettant d’associer la praticité et le plaisir . Des steaks de soja aux desserts frais,  en passant par les plats cuisinés et les boissons, vous n’aurez que l’embarras du choix !

 

Et pour vous aider à trouver l’inspiration en cuisine, les adhérents de Sojaxa vous proposent de nombreuses astuces. Qu’ils s’agissent de burgers végétaux, de hachis Parmentier ou d’un moelleux aux myrtilles, petits et grands gourmands trouveront leur bonheur !. Alors, à vos souris, un simple clic suffit  :

 

Notre conseil : confinement ne rime pas avec relâchement

 

Nous n’avons jamais autant cuisiné qu’en cette période de confinement ! Et si à l’extérieur les règles de distanciation sociale doivent être respectées, à l’intérieur (et encore plus en cuisine) quelques gestes simples devront être adoptés :

  • Lavez-vous les mains, c’est évident mais on ne le dira jamais assez. Il faut aussi le faire avant de ranger les courses dans la cuisine, avant la préparation des repas et après avoir préparé des aliments crus. 
  • Nettoyez soigneusement votre plan de travail et, si possible, utilisez deux planches à découper différentes. La première pour la viande et le poisson, la seconde pour les fruits et légumes. Et surtout, pensez à les nettoyer après chaque usage à l’eau chaude, avec du liquide vaisselle et en frottant bien sur l’ensemble de la surface.
  • Dernier point, même confinés, respectez bien les dates limites de consommation.

 

Et surtout, le plus important : n’oubliez pas de vous faire plaisir et de faire plaisir avec les aliments à base de soja !